Viande rouge et charcuterie

Quelques éclaircissements par rapport aux articles de presse

C’est en tant qu’Echevine de la santé et de l’agriculture que je me dois de réagir quant à tous ces articles de presse stipulant que la charcuterie et la viande rouge sont des aliments repris par l’OMS comme étant cancérigènes.


L’Organisme Mondial de la Santé publie une nouvelle liste avec comme point rouge nos belles viande et charcuterie de la même couleur. Celles-ci apparaissent sur cette liste bien après le tabac, l’alcool et la pollution atmosphérique bien plus dangereux que le produit de nos artisans.


Il est certain que l’excès nuit en tout… mais que si tout un chacun respecte un équilibre alimentaire (1/3 animal, 2/3 végétal) correct, le risque de cancer est faible. La viande, consommée en quantité raisonnable (500 gr max/semaine et pas plus de 50 gr de charcuterie/jour) comme le recommande le Conseil Supérieur de la Santé, sont des aliments sains (apport en fer, protéine et acide aminé).


De plus, la production de viande en Belgique est très locale et assure largement les besoins du pays, les ressources pour nourrir nos bêtes sont présentes chez nous (prairies, cultures) et notre élevage nous permet l’autosuffisance. Nos traditions d’élevage belge sont connues et reconnues et hyper contrôlées.
Il faut arrêter avec ces idées reçues qui stipulent à tout va que manger de la viande (ainsi que boire du lait) est malsain, mauvais pour la santé et l’environnement. La viande, la charcuterie et les produits laitiers sont des aliments basiques, locaux, sains et bons pour la santé et l’environnement.
L’agriculture = notre avenir = privilégions nos artisans locaux.


Marianne FOURNEAU,
Echevine de la Santé et de l’Agriculture.
 

Actions sur le document