Aller au contenu. | Aller à la navigation

Cercle Historique de Somme-Leuze
Vous êtes ici : Accueil Tourisme et Loisirs culture Cercle Historique de Somme-Leuze Présentation Présentation

Présentation

CERCLE HISTORIQUE DE LA COMMUNE DE SOMME-LEUZE
 
Le Cercle Historique a été créé en 1999, suite à la proposition de quelques érudits d’histoires locales et régionales répartis sur le territoire de la Commune de Somme-Leuze. Les pouvoirs locaux de l’époque avaient été sensibles à leur souhait et leur avaient permis de s’adonner à leur passion en leur proposant de se retrouver régulièrement dans un local communal.
La nouvelle association est née. Les villageois munis de la même passion de transmettre et d’écouter les histoires du passé ont pu ainsi se retrouver et partager de bons moments de convivialités, de souvenirs et de nostalgies.
 
Le moulin de Noiseux au début du 20ème siècle
 
Objectifs.
Parmi les objectifs retenus lors de la création du Cercle, la recherche du passé historique des différentes sections de la Commune a constitué indéniablement la priorité. Et même s’il n’existe pas sur le territoire de la  Commune de Somme-Leuze un site vraiment exceptionnel, ses habitants peuvent néanmoins s’enorgueillir de disposer dans pratiquement chaque section d’édifices attestant la présence de Seigneurs, de familles nobles, de châteaux ou de personnages ayant marqué les générations.
Jusqu’à il y a peu, il n’y avait pas pléthore de renseignements explicitant le passé de nos villages. Hormis les articles émis dans diverses publications à caractères plus officiels, tels qu’auprès des archives régionales ou provinciales, les évêchés, les musées et conservatoires, il y avait très peu d’écrits et de journaux personnels qui nous auraient permis d’en connaître davantage sur les faits divers et les anecdotes des générations précédentes.
Néanmoins quelques publications et articles relatant des thèmes bien spécifiques avaient déjà été publiés, et ont constitué pour nous d’excellentes bases de travail dans nos investigations. Que tous ces auteurs soient chaleureusement remerciés pour leurs contributions. Et même si la plupart de ceux-ci ne sont plus de ce monde, ils ont pu ériger les premières balises dans notre entreprise, Oh combien passionnante ! Ils ont été de véritables témoins et reporters.
Il s’agit pour nous dès à présent de maintenir et de développer ce devoir de mémoire, de préserver et de faire connaître davantage toutes ces traces du passé, qu’elles soient représentées de pierres, de monuments, de lieux-dits ou tout simplement d’écrits et de souvenirs.
 
Les recherches réalisées jusqu’à ce jour.
D’emblée,  le comité ainsi constitué de véritables passionnés de l’Histoire, mais aussi de personnes attachées à leurs terroirs et leurs passés, n’a pas tardé d’effectuer un premier tour d’horizon des particularités de la Commune. Beaucoup se sont rendu compte qu’ils connaissaient finalement peu de choses sur les villages voisins, et parfois même sur leur propre village. La version des faits qu’ils connaissaient était parfois différente et souvent incomplète. De plus ils étaient soucieux d’en savoir davantage et de pouvoir situer dans quel contexte les évènements avaient eu lieu. Une multitude d’anecdotes, de révélations,  mais aussi de moments plus douloureux ont ainsi été évoqués lors de ces premières rencontres.
 
Classe des filles de Bonsin en 1934
 
S’en sont suivis une série de rendez-vous portant sur des thèmes plus spécifiques. Ceux-ci ont été présentés, soit par les membres du cercle, soit par des conférenciers externes. Beaucoup de thèmes relatifs à notre quotidien ont ainsi pu être développés ; l’agriculture, l’enseignement, les deux guerres mondiales dans nos villages, la toponymie, les us et coutumes, les châteaux et leurs Seigneurs, ainsi que les églises et chapelles. Mais aussi, et  tout  simplement,  la vie d’antan dans nos villages, le quotidien de nos aïeuls dans leurs familles, leurs travaux et leurs loisirs.
Et depuis 2008, tous les villages de l’entité ont été étudiés de manière plus approfondie. Il s’est agît de connaître davantage leurs caractéristiques et leurs histoires spécifiques. A chacune de ces études, une publication a été réalisée et une exposition s’est tenue dans le village concerné. Il va s’en dire que pour les aînés, elles ont constitué des moments pourvus de réelles émotions et de souvenirs à tous égards, et pour les jeunes générations de véritables découvertes. Souhaitons que celles-ci aient retenu toutes leurs attentions, et que durant leurs parcours de vie elles y aient découvert leurs origines, mais aussi tous les sacrifices et efforts qui ont été accomplis pour recouvrer la liberté et atteindre au bien-être de ces temps modernes.
 
 
Les projets
L’histoire de nos villages a été également parsemée de tristes évènements, telles que les guerres 1914-1918 et 1940-1945. Celles-ci ont marqué les générations d’époques et notre devoir de mémoire n’est-il pas de les perpétuer, afin que....l’on n’oublie jamais! Gageons que ce ne soit pas de vains mots qui ne soient prononcés que lors de commémorations ! Les évènements d’Heure (où 4 prisonniers provenant de Briscol furent assassinés) et de Somme-Leuze reconnu Village Martyr, ont été commémorés en 2014 en collaboration avec l’Association des Anciens Combattants, l’Administration Communale, la Province de Namur et le Syndicat d’Initiative. Et de nouvelles recherches seront publiées pour fin 2016 et 2018 sur l’occupation, les conséquences  et l’issue de cette sombre période.
En novembre 2015, les villages de Somme-Leuze et Somal seront également mis en exergue lors d’une exposition le Week-end du 13 au 15 novembre, et termineront ainsi cette belle étude sur nos villages, leurs hameaux et  lieux-dits.
Mais il y a encore des choses à vous raconter, à vous dévoiler et à vous faire découvrir. Il y a des évènements, des personnages et des lieux dits qui méritent des études plus approfondies, et que nous n’hésiterons pas à divulguer. Si un sujet inédit vous vient à l’esprit, n’hésitez surtout pas à nous en informer. Nous ferons un plaisir de vous rencontrer. Le Cercle est ouvert à toutes personnes passionnées par l’histoire, les réunions se tiennent tous les 1er lundis du mois (hormis janvier, juillet et Août) à 20h au local Le Rabotî attenant à la salle de Baillonville, du coté de la maison communale.
 
Le château de Baillonville qui fut depuis le début du 19ème siècle la propriété de la famille Massange.
 
Publications disponibles :
Comme il vient d’être dit précédemment, nous possédons toujours des exemplaires des brochures concernant l’étude de nos villages, ainsi que sur les commémorations 1914-1918. Si d’autre part, vous disposez de divers renseignements relatifs à un des villages de la Commune de Somme-Leuze (cartes, photos diverses, plans, récits, articles de presses, anecdotes, témoignages divers ou tout simplement quelques souvenirs), nous sommes également disposés à vous rencontrer et partager vos connaissances et notre passion.
 
Actions sur le document