Mise à jour du site

Si vous constatez qu'une information n'est pas à jour ou si vous voulez faire paraître une information en ligne, merci de nous en informer à l'adresse de  Julie Hautenauve 

 

Données

PROTECTION DES DONNEES PERSONNELLES

 

 Les données personnelles sont traitées en application de la Législation et des dispositions règlementaires relatives à la protection des données à caractère personnel, dont le règlement UE 2016/679 du 27 avril 2016 entré en vigueur le 25 mai 2018 relatif à la protection des personnes physiques à l'égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données ("Le Règlement Général sur la Protection des données" - RGPD ou GDPR)

 

Qui traite vos données ?

Le responsable du traitement de vos données personnelles est l’Administration communale de Somme-Leuze.

 

Elle est susceptible de confier vos données à un ou plusieurs sous-traitants. Elle s’assure du respect par ses sous-traitants de la législation en matière de protection de données à caractère personnel.

 

Quelles sont les données traitées ?

Les données traitées sont celles de la personne concernée. Les données traitées sont principalement votre nom, votre prénom, votre adresse postale, votre adresse mail éventuellement.

 

Pourquoi vos données sont-elles traitées ?

La (Les) finalité(s) du traitement fondé sur le présent consentement sont toujours mentionnées dans les formulaires que vous complétez.

 

Quels sont vos droits ?

Le consentement recueilli sur base du présent formulaire est donné de manière expresse et éclairée par la personne concernée ou éventuellement par le représentant légal de cette personne.

 

A tout moment, le consentement ainsi donné peut être retiré, en tout ou en partie quant aux données traitées et/ou quant aux finalités poursuivies.

 

Sauf abus ou autres dispositions légales contraires prédominantes, la réglementation reconnaît aux personnes concernées les droits suivants :

Ø Le droit d’accès aux données personnelles traitées ;

Ø Le droit d’obtenir une liste des données traitées ;

Ø Le droit de rectification des données traitées (vérification de l’exactitude) ;

Ø Le droit d’opposition au traitement des données traitées ;

Ø Le droit de limiter le traitement des données traitées ;

Ø Le droit à l’effacement des données traitées ;

Ø Le droit de déposer une plainte auprès du DPD ou de l’APD :

Courriel : contact@apd-gba.be

Rue de la Presse, 35 à 1000 Bruxelles

Tel.: +32 (0)2 274 48 00 - Télécopie: +32 (0)2 274 48 35

 

 

Recrutement assistants sociaux

— Mots-clés associés : , ,

CPAS de HOTTON / Constitution d'une réserve de recrutement de travailleurs sociaux contractuels H/F à l’échelle B1 pour les besoins du Centre.


Qualités requises :

- être belge ou citoyen(ne) de l’Union européenne ou citoyen d'un Etat de l’espace économique européen ou de la Suisse. Les ressortissants hors Union européenne sont admissibles, ils restent soumis à la réglementation relative à l’occupation des travailleurs étrangers applicable en Région wallonne ;
- avoir une connaissance de la langue de la région linguistique jugée suffisante au regard de la fonction à exercer ;
- jouir des droits civils et politiques ;
- être d’une conduite répondant aux exigences de la fonction ;
- être âgé(e) de 18 ans au moins ;
- être titulaire d’un des diplômes suivants :
• soit : titulaire du diplôme d’assistant(e) social(e) prévu par la loi du 12 juin 1945 sur la protection du titre d’auxiliaire ou d’assistant social ;
• soit : titulaire du diplôme d’infirmier(e) gradué(e) social(e) prévu par l’arrêté royal du 17 août 1957 portant fixation des conditions de collation des diplômes d’accoucheuses, d’infirmier ou d’infirmière, modifié par l’arrêté royal du 11 juillet 1960 ;
• soit : titulaire d’un diplôme d’études étranger déclaré équivalent à un des diplômes susvisés ;
- justifier de la possession des aptitudes physiques exigées pour la fonction à exercer ;
- posséder le permis de conduire B et disposer d’un véhicule à l’entrée en fonction. Le véhicule devra obligatoirement être couvert par un contrat d’assurance « RC » valide précisant que la clause « RC patronale » est couverte, et ce durant toute la durée du contrat de travail ;
- faire acte de candidature ;
- réussir un examen de recrutement ;
- Une expérience professionnelle probante dans les domaines de l’insertion socioprofessionnelle et des services d’aide à domicile est un atout.

MONOGRAPHIE DE FONCTION de :

ASSITANT SOCIAL - niveau B1

Le travailleur social exerce sa mission dans le cadre légal déterminé par les instances subsidiantes, dans le cadre réglementaire et institutionnel de son service, en partenariat avec les intervenants concernés.

Il est placé sous l’autorité hiérarchique de la Directrice générale du C.P.A.S.

En accord avec la Directrice générale, le chef de service social répartit tout ou partie des tâches décrites ci-après entre les travailleurs sociaux suivant les nécessités de fonctionnement du service.

A LA FONCTION D’ASSISTANT SOCIAL
Service social général
DESCRIPTION DES TACHES :
1. Enquêtes préparatoires aux décisions :
• Convoquer l’usager à temps pour toute prolongation d’aide et toute demande par téléphone ou par écrit ;
• Accueillir et écouter l’usager ;
• Évaluer ses besoins et ses attentes ;
• Établir un diagnostic précis sur l’existence et l’étendue des besoins ;
• Accompagner l’usager et proposer les moyens les plus appropries d’y faire face ;
• Respecter les procédures : audition, motivation, délai de prise de décision, signature du registre, accusé de réception de la demande à remettre à l’usager (rapport contradictoire), etc;
• Collecter les données nécessaires :
o Pour le Conseil/le Bureau Permanent;
o Pour l’encodage dans le programme informatique « Pégase » ;
o Pour respecter la législation (loi du 08/07/1976, loi du 26/05/2002, loi du 02/04/1965, et autres) et les circulaires ;
o Pour respecter les procédures ;
• Consulter la Banque carrefour de la sécurité sociale (BCSS) :
o Vérification de l’identité ;
o Intégration des dossiers ;
o Consultation globale, Composition de ménage, données légales d’identité ;
o Consultation dossiers du secteur CPAS ;
o Allocations sociales ;
o Historiques : adresse, emploi, ...
• Effectuer une visite à domicile ;
• Réaliser l’enquête auprès des débiteurs d’aliments ;
• Compléter le document d’aide urgente ;
• Réviser le dossier régulièrement ou dès qu’un élément nouveau, de fait ou de droit, apparait, qui est de nature à changer l’aide de l’intéressé ou de sa famille.

2. Rapports sociaux :
• Etablir, dans les délais, les rapports sociaux comprenant :
o La description de la demande ;
o Les données suffisantes pour le suivi du dossier de manière à ce que le Conseil ou le Bureau permanent puisse prendre sa décision, que les juges puissent analyser les recours et que la décision puisse être exécutée par les services (notification, octroi et récupération, formulaire pour la subvention de l’Etat…) ;
o Les pièces justificatives (consultation BCSS, justificatifs des ressources et des charges, etc. ;
o La situation financière détaillée (budget du demandeur).

3. Dossiers sociaux :
• Veillez à constituer des dossiers sociaux complets :
o Identification de l’usager, en ce compris l’environnement socio-familial ;
o Demande précise du client ;
o Processus d’intervention ;
o Autorisations pertinentes dans la constitution des droits ;
o L’ensemble des correspondants et des documents légaux ou administratifs.
• Assurer un classement adéquat :
o Pour que la Directrice générale et les collègues puissent retrouver facilement des renseignements ;
o Pour que l’inspection par le SPP Intégration sociale puisse être réalisée aisément.
• Archiver régulièrement les dossiers.

4. Information et accompagnement administratif :
• Fournir les renseignements et conseils utiles aux usagers ;
• Effectuer les démarches de nature à procurer aux intéressés tous les droits et avantages auxquels ils peuvent prétendre dans le cadre de la législation belge ou étrangère :
o Orienter vers l’organisme compétent ;
o Assurer la guidance jusqu’à l’obtention du droit ;
• Veillez, le cas échéant, à assurer la personne aidée à l’organisme assureur choisi par elle, ou à défaut de ce choix, à la Caisse auxiliaire d’Assurance Maladie-invalidité ;
• Donner les informations nécessaires pour effectuer les démarches administratives et aider les personnes suivant leur degré d’autonomie :
o Examiner avec elles, l’état d’avancement ou l’aboutissement des démarches effectuées ;
o Ecouter, soutenir et réévaluer les objectifs afin d’atteindre une meilleure autonomie ;
• Rester disponible jusqu’à ce que les demandes ou les besoins exprimés soient satisfaits.

5. Guidance psychosociale des usagers :
• Assurer, en respectant le libre choix de l’intéressé, la guidance psychosociale, morale ou éducative nécessaire à la personne pour lui permettre de vaincre progressivement ses difficultés ;
• Accueillir, informer et orienter les demandeurs vers le service d’insertion socioprofessionnelle, le cas échéant ;
• Se coordonner entre assistantes sociales pour le suivi des usagers ;
• Orienter vers les services ou organismes pouvant aider l’usager ;
• Tenir compte de la guidance déjà effectuée et de la disponibilité de faire continuer celle-ci par un autre centre ou service auquel l’intéressé a déjà fait confiance.

6. Guidance budgétaire :
• Evaluer les difficultés budgétaires des bénéficiaires ;
• Proposer une guidance budgétaire via un compte en banque ou aider à l’établissement d’un budget ;
• Etablir et faire signer la convention ;
• Assurer des paiements réguliers et respecter les échéances ;
• Télécharger les extraits de compte de Belfiusweb ;
• Informer régulièrement les bénéficiaires de leur situation budgétaire et leur transmettre les extraits de comptes ;
• Aider les bénéficiaires, dans la mesure du possible, à retrouver une autonomie dans la gestion de leur budget.

7. Etrangers et demandeurs d’asile :
• Etablir les formulaires pour l’obtention de la subvention de l’Etat, respecter les délais ;
• Etablir l’enquête sociale lors d’une demande d’aide médicale urgente. Renvoyer le demandeur d’asile vers l’agence Fédasil en cas de demande d’aide matérielle ;
• Vérifier les listings du SPP Intégration sociale et éventuellement renvoyer les formulaires correctifs ;
• Fournir, dans les délais, les justificatifs et les informations nécessaires à l’établissement des formulaires (mutuelle, allocations familiales, …)
• S’assurer que l’étranger s’est inscrit à une mutuelle ;
• Informer la Directrice générale et revoir le dossier à soumettre au Conseil/au Bureau Permanent, en cas de changement ayant une implication sur l’aide octroyée ;
• Remettre les volets comptables au Receveur.

8. Pensions, allocations de handicapé :
• Etablir les demandes de pensions et d’allocations de handicapé.
• Renseigner les usagers sur leur droit en matière d’intervention pour personnes handicapées.

9. Fonds social relatif au gaz et à l’électricité (loi du 04/09/2002) :
• Convoquer l’usager en difficulté de paiement ou visiter au domicile ;
• Constituer un dossier actualisé : informations et législation ;
• Relayer l’information auprès des collègues ;
• Etablir le rapport annuel ;
• Assurer la coordination entre la CPAS et le Groupe Action Surendettement concernant la Guidance Sociale Energétique ;
• Analyser la situation globale (financière et sociale) de l’usager ;
• Ecouter et orienter l’usager ;
• Etablir les rapports sociaux en cas de demande de médiation de dettes, le cas échéant ;
• Assurer les contacts téléphoniques et écrits avec les différents intervenants.

10. Participation aux différentes réunions.

11. Communication interne :
• Informer (la Présidente, la Directrice générale et le Conseil de l’Action Sociale, le Bureau Permanent);
• Coordonner le suivi des dossiers, le fonctionnement de l’équipe,… ;
• Établir un rapport annuel de l’action sociale, à présenter au conseil et aux services concernés.

12. Communication externe :
• Se tenir informé de l’évolution législative liée à l’insertion socioprofessionnelle : lois, décrets, circulaires ;
• Assurer la continuité du service, en cas d’absences.


Fiche fonction :
ASSITANT SOCIAL - niveau B1
- INSERTION SOCIOPROFESSIONNELLE-
DESCRIPTION DES TACHES :
1. Accompagnement individualisé des personnes en parcours d’insertion socioprofessionnelle :
• Assurer l’accueil et l’écoute de l’usager ;
• Évaluer ses besoins et ses attentes ;
• Assurer les entretiens visant à effectuer le bilan socioprofessionnel ;
• Établir le projet individualisé d’intégration sociale (PIIS) pour le 18-25 ans et pour les plus de 25 ans, et en assurer le suivi et l’adaptation ;
• Accompagner l’usager dans ses démarches auprès des différents partenaires ;
• Aider à la recherche active d’emploi et de formation ;
• Afficher les offres d’emploi publiées par le Forem et en informer les usagers ;
• Rédiger et tenir à jour le rapport social individuel.

2. Evaluations des projets des usagers :
• Évaluer régulièrement avec les usagers les objectifs fixés dans le projet personnel et professionnel ;
• Évaluer minimum 3 fois par an avec les usagers leur PIIS dans un rapport écrit ;
• Évaluer les personnes engagées sous contrat dans le cadre de l’article 60§7 ou 61 :
o Entretiens réguliers ;
o Entretiens à la demande des usagers (suivi psychosocial) ;
o Évaluation trimestrielle avec le travailleur et l’entreprise (congés, maladies, informations diverses) et assurer la coordination avec l’entreprise ;
o Rédiger le rapport trimestriel.

3. Guidance psychosociale des usagers :
• Assurer, en respectant le libre choix de l’intéressé, la guidance psychosociale, morale ou éducative nécessaire à la personne aidée pour lui permettre de vaincre progressivement ses difficultés ;
• Aider l’usager à être plus autonome, l’amener à être acteur de son projet ;
• Accueillir, informer et orienter les demandeurs vers les services d’insertion socioprofessionnelle ou d’action sociale ;
• Se coordonner entre assistants sociaux pour le suivi des usagers ;
• Orienter vers les services ou organismes extérieurs potentiels et assurer le relais.

4. Développement du travail en réseau :
• Constituer un réseau de partenaires (entreprises d’économie sociale, administrations, Associations Ch. XII, A.S.B.L, etc.) pour les collaborations dans le cadre des articles 60§7 et 61 ou les mises à l’emploi ;
• Démarcher les entreprises privées et les informer des aides à l’emploi possibles pour l’engagement d’ayants droits au revenu d’intégration ou à l’aide équivalente ;
• Participer activement à la « coordination des C.P.A.S. du nord Luxembourg »
o Préparer et participer aux réunions ;
o Assumer le secrétariat (en alternance avec d’autres partenaires) ;
• Analyser le réseau socioéconomique et participer aux rencontres entre acteurs (ateliers de travail) ;
• Organiser des réunions ou animations à destination des usagers, avec les partenaires ;
• Collaborer à l’animation d’ateliers dans le cadre de l’action sociale, en rapport direct avec l’insertion socioprofessionnelle.

5. Rapports sociaux :
• Établir en collaboration avec le service social, les rapports sociaux, dans les délais requis et concernant :
o Les articles 60§7 et 61 ;
o Le plan « impultion », etc. ;
o Les informations sur le parcours d’insertion socioprofessionnelle du demandeur;
o Les projets individualisés d’intégration sociale ;
• Veiller au contenu des rapports, notamment :
o La description de la demande ;
o Les données suffisantes pour le suivi du dossier ;
o Une proposition motivée (éléments de faits et de droits) et signée par l’assistante sociale ;
o Les pièces justificatives (convention de mise à disposition, …).

6. Dossiers sociaux :
• Veiller à constituer des dossiers sociaux complets :
o Identification de l’usager, en ce compris l’environnement socio-familial ;
o Demande précise du client ;
o Processus d’intervention (rapport de suivi individuel);
o Bilan socioprofessionnel ;
o Projet individualisé d’intégration sociale ;
o L’ensemble des correspondances et des documents légaux ou administratifs
• Assurer le classement adéquat
o Permettre un aperçu complet du dossier (consultation pour les collègues, la responsable hiérarchique, et le Service d’inspection):
o Archiver les dossiers.


7. Documentation :
• Fournir la documentation et les conseils aux usagers, aux organes délibérants, aux stagiaires, etc. ;
• Savoir orienter vers l’organisme ou la personne ressource pour répondre à la demande ;
• Procéder, une fois par an, à une évaluation globale des résultats ;
• Rédiger un rapport annuel d’activités pour le conseil de l’action sociale.
8. Participation aux différentes réunions.
• Savoir préparer, organiser, animer des réunions en rapport avec la fonction ;
• Assurer le suivi des réunions ;
• Rédiger un procès-verbal.

9. Projets d’actions
• Développer des projets d’actions pour des groupes cibles et/ou communautaires;
• Etre capable d’initier et de développer des projets d’actions (individuel, de groupe, communautaire) dans les domaines de l’insertion socioprofessionnelle.

10. Communication interne :
• Informer (la Présidente, la Directrice générale et le Conseil de l’Action Sociale);
• Coordonner le suivi des dossiers, le fonctionnement de l’équipe, etc. ;
• Établir un rapport annuel de l’action sociale, à présenter au conseil et aux services concernés.

11. Communication externe :
• Se tenir informé de l’évolution législative liée à l’insertion socioprofessionnelle : lois, décrets, circulaires ;
• Assurer la continuité du service, en cas d’absences.


Fiche fonction :
ASSITANT SOCIAL - niveau B1
- SERVICE D’AIDE AUX FAMILLES ET AUX AÎNES -
DESCRIPTION DES TACHES :
1. Approche globale de la personne aidée :
• Ecouter et analyser la demande, définir les objectifs et le projet d’aide ;
• Proposer une décision quant à l’octroi, le refus, le maintien ou l’arrêt de l’aide ;
• Assurer le suivi ;
• Constituer le dossier social et le tenir à jour ;
• Assurer une permanence au sein du service.

2. Gestion des équipes d’aides familiaux :
• Participer à la procédure de recrutement des Aides familiaux ;
• Organiser et superviser les plannings des aides familiaux ;
• Encadrer les équipes d’aides familiaux et garantir la qualité du service rendu ;
• Evaluer le travail de l’aide familial par rapport au projet d’aide qu’il met en œuvre ;
• Organiser et animer les réunions d’équipes des aides familiaux ;
• Organiser et animer des cours de perfectionnement à l’attention des aides familiaux ;
• Veiller au respect des aspects déontologiques prévus dans le statut de l’aide familial et notamment du devoir de discrétion. Au besoin, dispenser des formations dans ce domaine ;
• Participer à l’évaluation des aides familiaux / gardes à domicile.

3. Formation :
• Etre partie prenante à la formation continuée des aides familiaux ;
• Encadrer les stagiaires des écoles et/ou centres de formation existants avec lesquels le service collabore ;
• Participer à diverses formations.

4. Relais au sein de son institution :
• Adhérer et participer au projet de service ;
• Contribuer à la circulation de l’information au sein de l’institution ;
• Tenir ses collègues informés du suivi de ses dossiers pour assurer la continuité du service lors de ses absences ;
• Relayer les problématiques, besoins et enjeux sociaux constatés sur le terrain auprès de son chef de service ;
• Participer à l’élaboration du rapport annuel d’activité.

5. Coordination avec les autres intervenants :
• Coordonner son action avec les autres intervenants, professionnels ou non, de la santé et du social présents au domicile ;
• Au besoin, orienter la personne aidée vers un service spécialisé ;
• Participe à des groupes, programmes, associations traitant de la problématique de
l’aide aux familles et aux personnes âgées.
 

Profil général :

En tant que travailleur social, vous serez amené à remplir les missions suivantes :
- Accueillir l’usager, écouter et analyser la demande et orienter si besoin le demandeur d’aide vers le(s) service(s) adéquat(s) ;
- Réaliser l’enquête sociale complète.
- Constituer les dossiers sociaux en vue de leur présentation aux organes délibérants du CPAS et en assurer le suivi.
- Rédiger, trier, classer, archiver des documents en rapport avec les dossiers sociaux (courriers, rapports, ...) et en contrôler l'exhaustivité et la conformité.
- Accompagner et motiver les usagers dans le cadre de leur parcours d'insertion socioprofessionnelle, entamer avec eux les démarches relatives à leur recherche d'emploi et/ou de formation ;
- Accompagner les usagers dans le cadre de leur mise à l'emploi dans le cadre de l'article 60, §7 ou 61 (recherche de partenaires, évaluations, etc.).
- Proposer et mettre en place des activités diverses de sensibilisation des usagers sur différents thèmes liés notamment à l’aide sociale et l’intégration sociale, etc ;
- Dans le cadre de la gestion d'équipes, être capable de mener à bien la coordination des agents, d’entreprendre des actions ciblées afin d’optimaliser les délais, les coûts et les ressources, de surveiller l’évolution des activités sur base de points de contrôle prédéfinis.

Le traitement correspondant à la fonction
- minimum 18.026,82 EUR et de maximum 25.011,57 EUR (échelle B1 / barème RGB).

L’examen de recrutement sera constitué de trois épreuves :

- Epreuve 1 : Epreuve écrite : (100 points) :
• La première épreuve consiste en un questionnaire standardisé à choix multiples, destiné à évaluer les connaissances générales et professionnelles des candidats et leur niveau de raisonnement ;
- Epreuve 2 : Epreuve écrite : (100 points)
• Mises en situation et/ou questions sur des matières spécifiques en rapport et ou relatives à la loi du 08 juillet 1976 organique des CPAS, la loi du 26 mai 2002 concernant le droit à l’intégration sociale, la loi du 2 avril 1965 relative à la prise en charge des secours accordés par les CPAS, les mesures, tâches et démarches en rapport notamment avec les Projets individualisés d’Intégration Sociale ;
- Epreuve 3 : Epreuve orale : (100 points)
• Interview approfondie devant permettre :
- D’évaluer la personnalité du candidat, à savoir ses centres d’intérêts, sa sociabilité, sa résistance au stress, son esprit d’équipe, sa stabilité émotionnelle, sa faculté d’adaptation, etc. ;
- De s’informer sur ses motivations, à savoir son intérêt pour la fonction, les besoins et valeurs qu’il cherche à satisfaire dans la vie professionnelle et qui doivent être en adéquation avec ce qui est proposé, etc. ;
- D’évaluer ses compétences en analysant formations et expériences pour déterminer le niveau d’adéquation avec les compétences requises par la fonction à pourvoir ;
- D’évaluer ses aptitudes, à savoir son potentiel évolutif ;
- D’évaluer son niveau de raisonnement notamment par l’analyse de cas pratiques.
L’épreuve 2 sera accessible au candidat ayant obtenu 50% des points à l’épreuve n°1.
L’épreuve 3 sera accessible au candidat ayant obtenu 50% des points à l’épreuve 2.
Pour réussir l’épreuve 3, le candidat devra obtenir 50% des points dans cette épreuve.
Pour les épreuves 2 et 3, le candidat devra obtenir une moyenne de 60% au total. Il ne sera pas tenu compte des résultats de l’épreuve I pour établir cette moyenne.

Les lieu, date et horaire des épreuves de recrutement
Sous réserve de modifications, les épreuves se dérouleront sur 3 journées durant le mois d’octobre 2020.
Les lieu, date et horaire des épreuves de recrutement seront communiqués aux candidats répondant aux conditions.

L’inscription :
la date limite de dépôt de candidature est fixée au 18 septembre 2020.

La candidature :
La candidature sera présentée exclusivement au moyen d’un formulaire disponible au CPAS de Hotton, rue des Ecoles, 29 à 6990 Hotton.
La candidature sera adressée à Madame la Présidente du Centre Public d’Action Sociale de Hotton, rue des Ecoles, 29 à 6990 Hotton soit par lettre recommandée, soit contre accusé de réception de la Directrice générale du Centre Public d’Action Sociale.

La candidature devra être accompagnée d’un Curriculum Vitae, d’une lettre de motivation démontrant d’un réel intérêt pour le travail en CPAS et plus particulièrement pour la réinsertion socioprofessionnelle et/ou les services d’aide à domicile, de 1 photo d’identité, d’une copie des certificats, diplômes et autres titres requis par les conditions de recrutement ainsi que d’une déclaration sur l’honneur attestant que le (la) candidat(e) s’engage à produire, au cas où sa candidature serait retenue, les documents suivants :
• un extrait d’acte de naissance ;
• un extrait du casier judiciaire en ordre de validité (max : 3 mois)
Les dossiers incomplets ne seront pas acceptés.

Les conditions du recrutement et la monographie de fonction seront transmises aux candidat(e)s qui sollciteront un formulaire de candidature.

Tout renseignement complémetaire peut être obtenu auprès du service du personnel du CPAS de HOTTON, au 084/37.41.67 ou au 084/37.41.50 (général).
 

Actions sur le document
Administration Communale

pict0018.jpg

rue du Centre, 1 - 5377 Baillonville
Tél. : 086/32.21.22
Fax. : 086/32.33.38
administration@sommeleuze.be


Les bureaux de l'Administration sont accessibles tous les jours ouvrables de 8h à 12h. 

 

Ouverture le jeudi (sauf vacances scolaires) de 15h30 à 19h00.
 

Un service limité est prévu le samedi matin.
 

Service Urbanisme : permanence le 1er samedi de chaque mois.

 

 

 

« Août 2020 »
Août
LuMaMeJeVeSaDi
12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31
Ce site est optimisé pour le navigateur Firefox.

Sécurisé, fiable et rapide, Firefox est gratuit et simple à installer.