Aller au contenu. | Aller à la navigation

Plan Communal de Développement de la Nature (P.C.D.N.)
Vous êtes ici : Accueil Vie communale Projets et Travaux en cours Plan Communal de Développement de la Nature (P.C.D.N.) Que deviennent nos petites abeilles ?

Que deviennent nos petites abeilles ?

Nos abeilles vont mal. Elles sont pourtant essentielles à la pollinisation. Un tiers de notre alimentation et la plupart de nos cultures agricoles dépendent de la pollinisation des insectes. Mais avec l’apparition des produits chimiques, la fragmentation des habitats, la disparition de fleurs sauvages qui constitue leur source de nourriture, leur disparition s’est accentuée. Il est donc temps de prendre conscience de la nécessité de les protéger.

COMMENT AIDER LES ABEILLES ?

ZERO PESTICIDE DANS VOTRE JARDIN

D’autres méthodes alternatives, des traitements naturels, efficaces et moins coûteux peuvent être utilisés pour éviter l’utilisation de pesticides dans vos jardins. Non seulement les pesticides sont mauvais pour l’environnement mais également pour votre santé et celle de vos enfants. C’est en partie à cause de ces produits que les abeilles
disparaissent peu à peu.
FLEURIR SON JARDIN
Vous pouvez planter des espèces mellifères dans votre jardin. De nombreuses plantes sont propices aux abeilles : elles adorent le pissenlit ou la pâquerette, la cardamine des près ou le bleuet etc… En laissant ces espèces se développer ou en semant des mélanges de fleurs des près, vous offrirez ainsi aux abeilles une nourriture variée et de qualité. Il est important de prévoir des variétés précoces et tardives afin de couvrir toutes les saisons en nourriture.
ACCUEILLIR LES POLLINISATEURS SAUVAGES

Et pourquoi pas un bel hôtel à insectes dans votre jardin? Celui-ci vous permettra d’accueillir de nombreux insectes à observer. Fagots de tiges creuses, bûches trouées,
hôtel à insectes plus complet sont autant de solutions pour accueillir nos petites bêtes.

PLANTER UNE HAIE MELLIFERE

Les haies d’espèces de chez nous, dites « indigènes », comme le saule, le prunellier, le cornouiller, la ronce ou le sureau servent de gîtes et de couverts pour nos pollinisateurs.


Un petit geste en faveur de nos abeilles ne coûte rien mais peut apporter beaucoup…


Sources : Région wallonne et www.madeinabeilles.be
Pour vous informer sur le sujet:
www.adalia.be www.amisdelaterre.be www.natagora.be www.natpro.be www.cari.be www.wallonie.be
 

Actions sur le document