Aller au contenu. | Aller à la navigation

Urbanisme-Cellule Cadre de Vie- Nature
Vous êtes ici : Accueil Vie communale Services communaux Urbanisme-Cellule Cadre de Vie- Nature Bien-être animal PROBLEMATIQUE DES CHATS ERRANTS ET OBLIGATIONS DE CHACUN

PROBLEMATIQUE DES CHATS ERRANTS ET OBLIGATIONS DE CHACUN

— Mots-clés associés : , ,

 

 


Les chats, c’est mignon mais ça peut vite devenir un problème !


Depuis quelques temps, nous recevons de nombreux appels concernant la prolifération des chats dans nos villages. Bien sûr, c’est la saison des mises bas et c’est normal mais rappelons que les chats errants découlent la plupart du temps de chats domestiques qui n’ont pas été stérilisés et dont les propriétaires n’assument pas les chatons.
Pour mémoire, tous les chats nés depuis le 1er novembre 2017 doivent être identifiés et enregistrés avant 12 semaines ou avant qu’ils soient donnés ou vendus et doivent être stérilisés avant l’âge de 6 mois. Si un particulier souhaite que son animal ait une portée, il devra disposer d’un agrément en tant qu’éleveur occasionnel. Si cette règle était appliquée correctement, la problématique des chatons abandonnés se solutionnerait d’elle-même.
Ajoutons également qu’abandonner un animal sans transfert de responsabilité est une infraction au regard du Code du Bien-être animal, passible d’amende et que la publicité pour la commercialisation ou le don d’un animal est soumise à des règles strictes. Avec l’essor des réseaux sociaux, il est courant de voir des chatons ou des chiots à donner ou à vendre. Or, la publicité via les réseaux sociaux n’est autorisée que dans des groupes fermés qui visent la donation d’un animal ou la commercialisation d’un animal par un éleveur agréé. La publicité sur des pages ou groupes de discussion directement accessibles au public est interdite.
Enfin, petit focus sur l’article 159 du Règlement de Police qui précise qu’il est interdit d’attirer, d’entretenir et/ou contribuer à la fixation d’animaux errants tels que les chats, chiens, pigeons ou autres oiseaux. Donc, si les chats errants vous causent une nuisance, commencez par ne pas les nourrir !
 

 

Pour plus d’informations, rendez-vous auprès de Melle Anne VANDEN BROECK au Service Cadre de Vie (086/320.256 ou anne.vandenbroeck@publilink.be).
 

Actions sur le document